Politique
A la Une

Bataille de succession à la tête du Mouvement Démocratique pour la Défense de la République MDR

Bataille de succession à la tête du Mouvement Démocratique pour la Défense de la République MDR, Dakolé Daïssala Tigana Tassi, fils du défunt leader, attendu devant le tribunal de grande instance du Mfoundi de Yaoundé le 29 janvier 2024.

Daïssala Tigana Tassi y est attendu pour répondre à la plainte déposée par le Sénateur Paulin DJORWE demandant l’annulation d’une convention qu’il qualifie de « frauduleuse », initiée par Daïssala Tigana Tassi et signée le 17 décembre 2023, dans le but selon lui de prendre les rênes du parti après le décès du fondateur, Dakolé Daïssala. Une convention pourtant approuvée et validée à tort selon le plaignant par Paul Atanga Nji ministre de l’Administration Territoriale à travers une note adressée au directeur de cabinet civil de la présidence de la République. Le sénateur Paulin Djorwé qui assure l’intérim à la tête du parti, précise dans un communiqué avoir été élu le 3 Décembre 2022 par près de 500 délégués à la tête d’un bureau transitoire composé de quatre membres avec pour mission de veiller à la restructuration et la désignation des responsables aux niveaux régional et départemental au cours d’une Convention Nationale élective qui devrait se tenir au cours de ce mois de Janvier 2024. Une convention qui permettra aussi l’adoption des textes de base du parti et le renouvellement du bureau national. Dakolé Daïssala fondateur du Mouvement Démocratique pour la Défense de la République MDR est décédé le 09 août 2022.

Élise F

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page