PolitiqueVoyage
A la Une

Diplomatie: le cameroun se dote d'une nouvelle représentation diplomatique en Corée du Sud.

Le président de la République du Cameroun son excellence Paul BIYA a signé le mardi 2 janvier 2024, un décret portant ouverture d’une Ambassade de la République du cameroun en République de Corée du Sud plus précisément dans la ville de Séoul. L’ouverture de cette nouvelle mission diplomatique dans l’une des plus grandes ville du monde est l’aboutissement d’une procédure engagée depuis le 1er juillet 2022 à Yaoundé au cours d’une audience que le ministre camerounais des relations extérieures Lejeune Mbella Mballa , avait accordé à l’ambassadeur sud coréen au Cameroun KIM JONGHAN.

Située dans la basse vallée du fleuve Han, à l’Extrême Nord-Ouest de la Corée du Sud, Séoul, capitale prestigieuse depuis sa fondation à la fin du XIVe siècle, est aujourd’hui le centre politique, économique et culturel de la nation sud-coréenne. Apparue sur la scène internationale à l’occasion des jeux Olympiques de 1988, la ville compte, au début des années 2010, environ 10 millions d’habitants et commande la « Région Capitale » ou Sudokkwŏn qui, avec environ 23 millions d’habitants est la troisième plus grande agglomération mondiale, après celles de Tōkyō et de New York. Localisée à une trentaine de kilomètres de la frontière intercoréenne après la partition de la péninsule en 1948, Séoul, qualifiée de « miracle sur le fleuve Han », apparaît bien représentative des mégapoles asiatiques qui, dans un contexte de mutations urbaines brutales, ont fonctionné à la fois comme des moteurs, des symboles et des stigmates du développement. La rapidité des changements s’expérimente à l’aune des contrastes saisissants qu’offre une ville où le parfum de l’Asie traditionnelle se mêle aux émanations d’une modernité.

Élise F

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page