Uncategorized
A la Une

Grincements de dents à l'Assemblée Nationale

Grincements de dents à l’Assemblée Nationale, certains députés s’opposent à la présentation par Joseph Dion Ngute Premier Ministre Chef du gouvernement du programme économique, social et culturel du gouvernement pour l’année 2024, en prélude au projet de loi des finances déposé le jeudi 30 novembre 2023.

Les députés du PCRN, l’UDC, du SDF et l’Honorable Jean Michel Nintcheu s’offusquent de ce qu’ils aient reçus seulement 122 pages des 15 000 pages que comptent ce projet de loi. Bien plus, le document incomplet a été mis à leur disposition le jour des débats. Une démarche qui selon CABRAL LIBII député PCRN, constitue une violation grave de la loi de 2018 portant régime financier de l’État du Cameroun en ses articles 56 et 57 qui prévoient que: le projet de loi soit déposé au parlement au moins 15 jours avant le début de la session budgétaire de chaque année.

A la suite de ce blocage observé pendant les travaux, qui a duré près de 02 heures d’horloge, les députés de l’opposition n’ont pas réussi malgré les négociations effectuées avec les membres du gouvernement à obtenir le renvoi de l’examen minutieux de ce projet de loi au cours d’une d’une session extraordinaire.
Conséquence ils ont choisi de se retirer de la salle des débats hier jeudi 30 novembre 2023. Des débats qui se poursuivent ce vendredi 1er décembre 2023 et qui pourraient encore faire l’objet d’un nouveau blocage de la part des députés du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale PCRN , du Social Démocratic Front SDF et de l’Union Démocratique du Cameroun UDC.

Élise F

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page