Uncategorized
A la Une

Plus de 40 milliards de francs CFA affecté à la ville de Douala

Plus de 40 milliards de francs CFA affecté à la ville de Douala

Célestine Ketcha Courtès ministre de l’Habitat et du Développement urbain, a procédé hier mercredi 8 novembre au lancement du Projet de développement des villes inclusives et résilientes (PDVIR), financé par la Banque mondiale.

L’enveloppe allouée à l’ensemble des projets de la ville de Douala s’élève à 43 milliards de fcfa.
Ce lancement du Projet de développement des villes inclusives et résilientes a été ponctué par la visite des chantiers en cours de réalisation dans la capitale économique.

Le principal constat qui se dégage est le retard dans l’exécution des différents projets, contrairement à d’autres villes bénéficiaires du Projet de développement des villes inclusives et résilientes.

Célestine Ketcha Courtēs a instruit l’accélération des travaux sur tous les sites tout en rappellant qu’il s’agit là de la matérialisation de l’engagement ferme du chef de l’Etat Paul Biya à améliorer les conditions
de vie des populations.

Les projets en cours sont concentrés dans les arrondissements de Douala 3e et 5e Ces projets comportent l’aménagement des drains structurants; la construction des routes d’un linéaire total de 12km; la plantation de 10 000 arbres; la construction d’une station de traitement des boues de vidange et bien d’autres

Le ministre Célestine Ketcha Courtès était accompagnée de Aboubakary Haman Tchiouto, Secrétaire général de la région du Littoral, du maire de la ville Dr Roger Mbassa Ndine ainsi que des acteurs impliqués dans la mise en œuvre du Projet de développement des villes inclusives et résilientes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page